Permis AM quadricycle "Voiturette "

sur une voiturette de dernière génération avec doubles commandes. 

Pour l'accès aux permis AM  "voiturette" à tous, et dans une démarche de qualité et de transparence, nous possédons un véhicule pour ce type de formation. Chose rare dans le sud de la France.

 

Définition :

Le permis AM « quadricycle » permet la conduite de :

Véhicule à trois roues ou quatre roues dont la vitesse maximale par construction est égale ou supérieure à 6 km/ h et ne dépasse pas 45 km/ h et équipé d'un moteur d'une cylindrée ne dépassant pas 50 cm3 s'il est à combustion interne à allumage commandé ou d'une cylindrée ne dépassant pas 500 cm ³ s'il est à combustion interne à allumage par compression et d'une puissance maximale nette n'excédant pas 4 kilowatts).

 

A la fin de la formation de 8 heures, nous vous remettons une attestation qui vous permet d'obtenir le permis AM Quadricycle de la Préfecture (vous ne pourrez conduire que des voiturette).

 

A qui s'adresse le permis AM ?

Le permis AM "BSR" est obligatoire pour les personnes nées à partir du 01/01/1988 et jusqu'à l'obtention du permis voiture "B", désireuses de conduire un quadricycle léger à moteur à  partir de 14 ans titulaire de l'ASSR1, l'ASSR2 ou l'ASR.

 

Qui peut suivre une formation ? 

Toutes personnes nées avant le  01/01/1988 souhaitant  conduire en toute sécurité, ou qui veulent s'initier avant d'investir dans l'achat onéreux d'un véhicule.

 

Plusieurs formules vous sont proposées en fonction de votre situation. 

 

Contactez-nous 

 

Après  toutes formations, 2 mois d'accès au cours de code vous sont offerts dans notre établissement.

 

Programme de formation :

Une formation pratique comprenant mise en situation et théorie de la conduite avec le programme suivant :

Séquence 1. Echanges sur les représentations individuelles autour de la conduite. Durée : 30 minutes

 En s’appuyant sur l’analyse du questionnaire d’auto-évaluation du livret renseigné par l’élève avant de commencer sa formation, cette séquence a pour objectifs de : 

  • permettre à l’enseignant de mieux connaître les élèves et d’adapter son enseignement ;
  • faciliter l’expression des élèves et les échanges sur le respect des règles (signalisation et règles de circulation), les grandes thématiques de sécurité routière (vitesse, consommation d’alcool ou autres produits, utilisation de distracteurs) et sur l’interaction entre le comportement des autres et son propre comportement (influence et pression des pairs). 

Séquence 2. Formation à la conduite hors circulation. Durée minimale : 1 heure

Elle doit permettre l’acquisition des connaissances et compétences suivantes : 

  • la connaissance des principaux organes du véhicule. Savoir effectuer les contrôles indispensables du véhicule pour l’entretien et le maintien de la sécurité ;
  • la maîtrise technique du véhicule hors circulation. 

 Séquence 3. Apports théoriques (code de la route). Durée : 30 minutes

  • la signalisation verticale et horizontale : connaître la signalisation et comprendre son rôle ;
  • les règles de circulation : connaître les principales règles et comprendre leur rôle :
  • positionnement du véhicule sur la chaussée en ligne droite, virage et changement de direction ;
  • franchissement d’intersections et régime de priorité. 

 Séquence 4. Formation à la conduite sur les voies ouvertes à la circulation publique. Durée minimale : 3 heures de conduite effective par élève.

Ce volume horaire comprend le(s) temps d’interruption dédié(s) aux échanges pédagogiques entre l’enseignant et les élèves.

 La séquence en circulation doit permettre l’acquisition des connaissances et compétences suivantes :

  • Démarrer le quadricycle léger à moteur qu’il soit déjà ou non dans la circulation
  • Ralentir et immobiliser le le quadricycle léger à moteur qu’il soit déjà ou non dans la circulation ou pour la quitter 
  • Rechercher les indices utiles : signalisation, clignotants, trajectoire, regard des autres usagers.
  • Adapter l’allure en fonction de ses capacités, des possibilités du véhicule, de la signalisation, de la réglementation et des situations rencontrées (autres usagers, configuration des lieux, visibilité…).
  • Apprécier et maintenir les distances de sécurité latérales et longitudinales en toutes circonstances.
  • Négocier un virage et adopter une trajectoire sécurisée.
  • Choisir la position sur la chaussée
  • Franchir les différents types d’intersections et changer de direction 

 Séquence 5 : sensibilisation aux risques. Durée minimale : 1 heure

Cette séquence clôture la formation et se déroule en présence de l’un au moins des parents de l’élève mineur ou de son représentant légal. Si les conditions le permettent, cette séquence est collective. Par ailleurs,elle peut être intégrée et organisée dans le cadre de la partie théorique d’un rendez-vous pédagogique de l’apprentissage anticipé de la conduite définit à l’article R. 211-5 du code de la route.

 Cette séquence vise à : 

  • informer, conseiller, sensibiliser et responsabiliser les élèves et le ou les parents ou le représentant légal des élèves mineurs, sur les enjeux, en termes de sécurité routière, de la conduite d’un quadricycle léger à moteur et de l’obtention d’une première catégorie de permis de conduire ;
  • informer le ou les parents de l’élève mineur ou son représentant légal sur les compétences travaillées pendant la formation, par l’élève conducteur et retranscrites dans le livret.  

L’enseignant traite, en fonction des profils qu’il a identifiés, quatre thématiques parmi les thématiques suivantes : 

  • les risques spécifiques à la conduite des quadricycles légers à moteur et les cas d’accidents les plus caractéristiques impliquant ces véhicules ;
  • les conséquences d’un défaut d’entretien du véhicule sur la sécurité et l’environnement (pollution atmosphérique et pollution sonore) ;
  • les risques dus au débridage : rappel de la réglementation et conséquences sur la sécurité et l’environnement (pollution atmosphérique et pollution sonore) ;
  • les produits psychoactifs et la conduite : statistiques, consommation, effets ;
  • la vitesse et ses conséquences sur la conduite : équilibre, adhérence, force centrifuge, freinage ;
  • la prise en compte des autres usagers vulnérables : piétons, cyclistes, motocyclistes ;
  • l’influence et la pression des pairs sur le comportement du futur conducteur.